Prendre soin de soi 

Prendre soin de soi, c’est prendre soin de son âme et de son corps. Il faut se réapproprier son corps pour reprendre confiance en soi.

Le sport est bien sûr un excellent moyen. En plus d’amener de petits challenges dans la vie, il est défatiguant et, c’est prouvé, diminue le risque de récidive.

Se faire belle est également une façon de renouer avec sa féminité. Il existe des solutions adaptées à chaque femme, quel que soit son corps, quelles que soient ses activités. Retrouver le plaisir d’une belle lingerie, par exemple, qui sera parfaitement adaptée à la prothèse mammaire choisie. Trouver la coloration végétale qui vous plait. Trouver le maillot de bain idéal pour être belle à la plage. Autant de petites attentions qui font se sentir à nouveau femme dans son propre regard et dans le regard des autres.

120134047_180496706937193_15714317110054

Une multitude de soins de supports

Il existe une multitude de soins de supports qui permettent d’être accompagné tout au long du traitement et après les traitements. Ainsi, Massages Bien-Être, Socio-Esthétiques, Art thérapie, Estime de soi, Réflexologie, Sophrologie, Homéopathie et bien d’autre soins de supports contribuent au bien-être général.

Pour se reconstruire, il ne faut pas hésiter à privilégier ce qui vous fait plaisir et ce qui vous rend heureuse. Si le cancer avait un côté positif, ce serait faire le point et avoir un autre regard sur la vie. N'hésitez pas à vous rapprocher du réseau Toutes Uniques (cf annuaire). Oser en parler, avec des personnes capables de comprendre et de vous aider dans une démarche positive et bienveillante pour votre vie d’après le cancer.

Avec environ 54 062 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d'une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, le risque augmentant avec l'âge. Moins de 10% des cancers du sein surviennent avant 40 ans. L’incidence augmente ensuite régulièrement jusqu’à 65 ans. Ceci, associé au fait que la densité de la glande mammaire est moins importante à cet âge, justifie le choix de la tranche d’âge de 50 à 74 ans retenue pour le dépistage organisé.

Capture d’écran 2021-06-06 à 14.47.59.

Le cancer du sein en chiffres* chez la femme

  • 54 000 nouveaux cas annuels

  • 1er rang des cancers en terme de fréquence (33,5% de l'ensemble des nouveaux cas de cancer)

  • 11 900 décès annuels

  • 75% des cancers du sein se déclarent après 50 ans

  • âge moyen au diagnostic = 61 ans

* Source: "La situation du cancer en France en 2015" - INCa avril 2016